Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Le blog de tocqueur-randonneur / pappy-jeff

Comment différencier une truite 2

Bonjour à tous
Souvent nous nous demandons de quelle souche peut bien être cette truite que nous venons de sortir de son élément
Il existe deux sortes de souche pour la truite, la méditerranéenne (med) et l'Atlantique (atl)
voici quelque astuces pour les différencier.
Critères de reconnaissances
image032.jpg


Quelques critères comparés de reconnaissance externe à combiner pour arriver à une détermination
partielle des souches ATLet MED.
MED:
a) Nombre de points noirs sur la zone operculaire >8 et généralement >15
b) Présence obligatoire d'un point noir sur le pré-opercule.
c) Petits points noirs et/ou rouges nombreux et de forme irrégulière. (Petits: en moyenne sur le corps, la surface de deux points noirs réunis est inférieure à la surface de la pupille noire de l'œil).

d) Lorsqu'elles existent, marques de parr plus étroites et plus nombreuses
(généralement >10).
e)Ligne latérale généralement peu visible.
f) Pas de frange blanche et noire en bordure de l'anale.
ATL:

a) Nombre de points noirs sur la zone operculaire généralement <8 et
toujours <15.
b) Présence aléatoire de ce point noir.
c) Gros points rouges et/ou noirs arrondis ocellés de blanc. (gros: en moyenne sur le corps, la surface de deux points noirs réunis avoisine ou dépasse la surface de la pupille noire de l'œil).
d) Lorsqu'elles existent, marques de parr plus arrondies, plus larges et
moins nombreuses (généralement <11).
e) Ligne latérale généralement bien visible recoupant des points le plus
souvent rouges (plus rarement noirs) ocellés de blanc.
f) Parfois une frange blanche et noire en bordure de l'anale.

Cas particuliers des systèmes lacustres

 Les grands lacs subalpins (Léman et Annecy) sont colonisés par un écotype de truite migrateur, la truite de lac.

 Celle-ci alterne son cycle de vie entre le lac pour la croissance et les affluents pour la reproduction et la production des juvéniles.

 Lorsqu'elles sont récemment rentrées en affluents, les truites de lac sont argentées. Après un séjour en rivière, les mâles sont plus colorés

Les populations lacustres actuelles du Léman sont majoritairement de souche ATL mais elles peuvent également être MED, comme en lacs plus petits.

 Les populations de truite du lac Léman sont encore peu hybridées par les souches ATL de pisciculture.

Leur intégrité génétique est à préserver d'autant plus qu'une origine naturelle ATL n'est pas exclue.


Maintenant plus d’hésitation nous sommes des pros mais il restera toujours un doute.
Halieutiquement

Pappy-jeff

 

Partager cette page

Repost 0